Beyrouth

 

Mersin a Beyrouth
Album : Mersin a Beyrouth

8 images
Voir l'album

Par quoi commencer pour raconter cette semaine de reve…

On quitte Mersin, la meteo pleure puis on arrive dans un bled pour camper, ca commence : on passe la premiere partie de soiree au coin du poele du cafe de la place en mangeant des toasts et en buvant du the, ca vous surprend plus, et du jus de betterave, bon. En partant, c est hors de question qu on paie la note, « Ah, merci ! », puis on suit Mustafa qui nous accueille dans son salon. On papote en regardant le Tourner Manege local, on parle un peu avec son Imam de pere, on dort au sec tandis que les trombes tombent toute la nuit. Petit dej de compet’ assis sur le tapis, on repart prendre les gouttes…

Oh surprise, apres s etre fait recrepir la gueule aux eclaboussures de camions, on se pose manger (servi par une nana, oh surprise !), le soleil arrive, nous seche la maison, le decor se revele, superbe, champs plats entoures de vallons, certains couronnes de chateaux, on trouve une fontaine pour se laver dans les collines, on arrive comme des sous neufs au village du soir : c est encore un accueil formidable, d’Ahmet : on n’a pas faim mais ON DOIT manger – c’est super bon – donc on se plie aux attentes de toute la famille reunie, enfants, mamans, le gosse en permission du service militaire, que de sourires, de rigolades et d echanges autour de nos cartes.

Visite du caravanserail au reveil : rebati et donc dans un etat superbe, on a donc dormi pres d’un des mythes de la route de la soie, sur les traces de tant de voyageurs… Magnifique ouvrage au-dela du reve qui y est lie.

La route glisse vers les orangers, Manu se fait offrir des kilos de mandarines sucrees juteuses : on bouffera pas de litchis cette annee, mais on compense de cette maniere… visite express d’Iskenderum ou on se repere pas, la fin de journee nous pousse vers un nouveau village, vers un nouvel accueil incroyable : c’est Fatma et sa famille qui nous offre un somptueux diner, toujours assis en famille autour du plateau argente, sur le tapis du salon. Fatma a vecu 10 ans en Allemagne, ca baratine donc teuton, turc, gestes et grimaces ce soir… On a ose demander a se laver les pieds pour pas pourrir l ambiance. On part dormir dans l ancienne gendarmerie, les flics nous serve efficacement dans leur absence. On est charge de bouffe : on allait pas partir les mains vides ! On a : des clementines a s en rendre malade, des cacahuetes, des biscuits maisons, des pommes, du pain, citron, on en oublie…

On roule sur un chemin de reve entre ciel et mer, forets et rivieres des galets, on se fait offrir des sandwichs par des femmes chez qui on a admirer la preparation du pain, cuisson au feu de bois… magique ! Vous n aurez pas de photos de tout ca, ca marche pas bien aujourd hui. Et encore des clementines, au cas ou ! Pour les vitamines ils nous disent ! On bouffe tout le temps, c est vraiment un beau pays !

Le soir, on gagne une ville proche de la frontiere, on evite les gouttes et l orage par differents coups de chance, la soiree se passe avec les alcooliques reunis puis les spectateurs du match Galata Saray/Ukraine – 0/0 a la mi-tps – les joueurs de cartes, puis on suit un personnage, Ismail qui nous loge, apres avoir virer ses 2 filles de la chambre. Il fait autant de mouvement qu un moulin mais on comprend pas grand chose. A grand coup dans la porte on est reveille a l heure des coqs, pour reprendre la route. La pluie s arrete apres une nuit au sec sous l orage, merci encore… La Syrie nous ouvre ses portes apres qqs km de cotes, on va pouvoir manger encore ! Nuit en hotel a Lattakia, on retrouve qqs belles architectures au milieu des immeubles de beton, des quartiers de pecheurs zen, une chapelle immaculee, et notre premiere puree de pois chiche, a l huile d olive parce que l huile d olive c est bon. Patisserie en dessert… Biere egyptienne…

On roule vers une plage pour la nuit suivante, visitant une jolie ville et son theatre antique, douceur de ne rien faire entre deux galettes de petrole dans un lieu calme, lumiere… On repart.

Apres quelques sandwichs a la menthe en compagnie d un anglophone et d un coca chez un lusophone – on lui repond en espagnol mais c est pas terrible ! – on quitte Tartus pour se rapprocher du Liban. Apres pleins de refus, on s’arrete chez des syriennes et non des sirenes helas qui nous ont surpris, c est les hommes qui appellent en general ! On reste manger : papa reste avec nous, maman et les filles regardent ! Ils veulent nous marrier : OK, si elles suivent a velo ? Ah, moins motivees… d ou le nouveau grand jeux concours… Encore une belle soiree, bcp de jeunes baratinent un peu d anglais : nombreux sont ceux qui ont sillonnes la grande mer blanche du milieu, celle qui nous sert de rond point depuis bientot 3 mois. Les cargos les ont emmene a Sete, Marseille entre autre, super sympa tous. On va pas dormir dehors, donc on re-dine (MANGE. sans discussion possible), et le matin, on traine a papoter avec les uns les autres, petit cafe au soleil, lait frais encore chaud, douche chez un autre et… repas encore, accueilli par tout un quartier en fait, c est fabuleux, ciel et mer se battent le bleu le plus intense.

On roule alors vers le Liban, passant Tripoli pour atterir chez Bertrand, francais adopte par le pays depuis 5 ans, il nous offre un accueil digne des jours precedents, visite de Tripoli by night, citadelle non eclaire car l electricite est coupee, que de voutes superbes en ogive, dans une pierre brune/rousse, c est superbe… on se laisse compter une vision du Liban qui nous rend deja le pays attachant. Quelques videos de Jordanie aussi pour nous mettre l eau a la bouche, et parler francais enfin, ca facilite les choses !

Hier, on a visiter Biblos d ou vient l alphabet, encore des voutes et des belles choses, une plage accueillante pour la derniere nuit avant Beyrouth ou l on vient d arriver : ca s annonce bien ! 2 ans apres les bombes, le centre historique est deja rebati et superbe, autour c est plus variable, c est Sarajevo, on decouvre juste donc on en dit pas plus.

GRAND JEUX CONCOURS : JHs cherchent jeunes filles 20/50 ans aimant les balades a velo et les effluves viriles, la discussion sans langage commun et manger 5 fois par jour.

Les 2 meilleurs reponses a cette annonce seront recompensees d une carte postale. Les hommes peuvent participer a condition d ajouter « ette » a leur nom. Lachez vous, soyez creatifs, on a hate de lire… Laissez vos reponses en commentaire.



24 commentaires

  1. raf 3 décembre

    hein bien je trouve que vous allez a toute berzingue avec vos bicyclettes de rêve.
    Courage mes deux petite pédales d’or!!!
    raf

  2. raf 3 décembre

    courage courage vous allez bien vite !!!!super de voire vos photos !!@plus
    raf

  3. j b 4 décembre

    avec tout ces repas vous n allez pas maigrir c est deja une tres bonne chose gros bisous

  4. Ricou 4 décembre

    Qui se lance dans le jeu concours ? je pensais qu’on y verrait manu puisque visiblement il s’en sort pas mal…
    merci de ce voyage tjrs aussi sympa…
    J-2…. ready Loulou ? Bises à vous deux

  5. DéGé 4 décembre

    JE SUIS TRES ENERVE…JE NE RECOIS QUE LE SON,MONO:
    « No mé,qu’s qu’is-diz,lé roue-tare,iz delir’,çon chouté,và pà
    l’fair,y dés-blattes,pas po-cible tout ça,von ss’faire prendr au contr-OL dé do’page,j’l avé ben-didi d’pa prendr lafumé (du four a pain) dans l’né,d’pa boir nain pourt’quoi,d’se pro-tégé du soleil,d’boir queue l’bidon,d’bin sali-menthémenthé,hévoilà zon des hall-ucine à cion..etc »….
    Doucement,je me calme….maintenant ils prennent les tapis-volants, et nous entraînent dans des contes des milles et une nuits, rencontrent des princesses,sont assis à la table des rois,dégustent des mets inconnus a mon palais,et pourquoi pas couchent dans des draps de soie?!(ah non,prennent la route de la soie)
    Ouais,je prends une bonne nuit de repos.
    Ils plaisantent bien les bi-cylistes,j’ai recalé les boulons,et je branche la caméra,pour revisiter cette étape de rêve;et la: écran large que je reçois en pleine figure,le son devient hi-fi,ça atteint des sommets!(vous nous mettez au coeur de la course)On se gave devant les étales,on déambule dans les palais,et on joue la fantasia…
    Bien, vous faites de la télé réalité (pour augmenter l ‘audience?)Je ne sais pas encore si je dois présenter une candide-ature,je vais réfléchir!…courage,à tous les 2.

  6. Elodie Mercier 4 décembre

    ça y est, j’ai enfin pris le temps, à la débauche d’aller sur internet pour voir votre blog et je suis sur le cul!!!

    C’est carrément génial ce que vous faites et j’ai trop honte de ne pas avoir suivi vos étapes avec plus de rigueur, depuis le début.
    J’imagine, avec un peu de jalousie j’avoue, les souvenirs que vous partagez et les multiples rencontres, toutes aussi riches les unes que les autres. Vous respirez le bonheur et ça fait plaisir… En tout cas, ça a le mérite de me requinquer et d’avoir de bonnes raisons de me plaindre de mon quotidien, qui, du coup, me paraît bien plat!
    Je suis FAN de votre périple et vous envoie à mon tour tous mes encouragements ruffécois.
    Elo

  7. julius 4 décembre

    splendide texte, digne du goncourt. Finalement apres avoir fini le tour du rond point mediterrannee, une carriere d’ecrivain a pedale, celui qui a son petit velo dans la tete.
    je vous envoie ma soeur pour le concours…

    A bientot parce que l’huile d’olive c’est bon.

  8. milikette 4 décembre

    Marhaba:)
    Mu ké zola ku sala vélo pédalé ya béno… Mu ké sala mingui mingui mais mu na zola vé ku sala tété. Mu ké 27 bientot, mais mu ké zola odeurs vé.
    Béno na zola kudia Mac Manioc Fatayer Piment piment ya munu???
    Mu na zola ke na kento ya béno si Juanette ke na kento ya béno mpé!
    Yéyéééééééé!

  9. Didine 5 décembre

    JF 32 ans, méditerranéenne de souche, poids plume, ne pédalant pas mais légère à transporter sur porte-bagages pour masser les épaules pendant que vs pédalez, 1m53, se plie en 4 le soir dans un coin de la tente, ayant l’expérience de nuits avec Loulou non douché (ça, ça marque des points!).
    Dans l’attente de votre réponse…

  10. renée 6 décembre

    c’est le grand jour! 1/4 de siècle dans les mollets, le vélo va avancer moins vite!
    alors pour cadeau je pense avoir trouver la candidate idéale:
    physiquelment, pas vraiment jolie mais pas moche non plus, un peu standart:brune ou blonde, à toi de décider.
    pas difficile, elle se laisera habiller au gré de tes envies et surtout pas frileuse, elle se laissera déshabiller sans problème(et ça, sous le froid de la tente, tu apprécieras).
    pas jalouse, elle te laissera libre de tes rencontres et très généreuse, elle acceptera volontiers que tu la prêtes à tes potes(ça peut-être pratique, si tu veux l’échanger contre des clémentines)
    elle ne prendra pas de place sur le vélo et en plus(et ça c’est mon argument choc) elle n’est vraiment pas chiante car elle est muette!
    alors voilà je crois qu’avec tous mes arguments je ne peux que gagner une carte postale!
    quand je l’aurai recu, je t’envoie la photo de ta dulcinée qui n’attend que ta pompe (a vélo, bien sur) pour exister!!!
    a toi de deviner de qui il s’agit?
    bon anniv’ mon pti loulou!!!

  11. Alice 6 décembre

    Joyeux Anniv Loulou !!!
    J’espère que tout se passe toujours bien.
    Je te fais d’énormes bisous !!
    Ta tite cousine…

  12. mamie Thérèse et marino 6 décembre

    A nous de te souhaiter un joyeux anniversaire que tu auras sûrement plaisir à fêter avec les libanais ou autres….. Nous sommes toujours très contents de te suivre roue à roue et non pas à pas, et de vous sentir très heureux dans ce périple. Vous côtoyez des gens très accueillants, c’est vraiment très agréable pour nous aussi. Très gros bisous pour ce quart de siècle et à très bientôt pour d’autres nouvelles.
    Mamie et les Le Hir de la rue des petites barrières

  13. nanou 6 décembre

    Gros bisous à toi mon petit loulou. Tous les ans tu es à la traîne je dois sans arrêt attendre décembre pour que tu me rejoigne. 25 ans ça commence vraiment à devenir sérieux, en tout cas moi ça m’a fait un peu bizard. Toutes ces pensées pour toi, c’est un peu comme si on était avec vous mais un peu loin quand même. aller bisous

  14. steph et yop 6 décembre

    Je ne l’ai pas sous la main mais elle serait partante j’en suis sure, tout juste la cinquantaine bien entretenue, plus entrainée que vous deux réunis au bicycle à pédales et aux effluves débordantes (aah, LouLou, j’en ai encore le nez qui pique quand j’y pense!) et ayant de l’esprit me dit-on… alors.. premier nom qui vous vient? OUIIII c’est elle qu’il vous faut, La Jeannie, La Longo, La Jeannie Longo!!!
    Donnez lui vos coordonnées GPS et elle vous rattrape tout fraîche (vite dit) en moins de 2!

    Pardon pardon, vous dites assez que vous aimez recevoir des mots mais c’est mon premier, j’espere ne pas être hors concours pour cette révélation, je suis pourtant très assidue à la lecture du récit de votre épopée.. On en voudrait toujours plus!

    On t’envoie un super gros bisou mon loulou, très joyeux anniversaire cher Mollet d’OR, on t’aime!

    (8 avenue de la libération 56300 Pontivy!!!)

  15. Manu 6 décembre

    Catherinette… JF passionnée de vélo, aime marcher pieds nus, adore la réunion, porte des lunettes juste pour le plaisir de (mieux) voir le vendeur… RECHERCHE son CATHERINET…!!

    Bon anniv’ mon vieux coloc! (Tte la famille se joint à moi!)
    Beco. Manu

  16. Aude 7 décembre

    Alors le jour où j’apprends de la bouche du directeur de la boutique Afflelou Niort l’identité du beau brun qui y travaillait au mois d’août, j’apprends aussi qu’il fait le tour de la Méditerrannée à vélo en ce moment même : quel dommage ! mais je peux peut-être déposer ma candidature pour le concours ?!

  17. Karim 7 décembre

    salut les 2 aventuriers,

    ce fut vraiment une Joie immense de vous connaitre.Dommage que vous n’ayez pas passe plus de temps au Liban. On aurait bu de bons crus (et non bordelais ceux la) ensemble.
    Joyeux Anniversaire Loulou.
    Et bonne suite d’aventure a tout les 2.

  18. DéGé 7 décembre

    Bon anniversaire Loulou,
    on te doit bien cela, de te célébrer chaleureusement,toi le porteur d’eau de notre Belle Équipée, le fidèle lieutenant du champion, désigné par Manu, qui a obtenu 27 étoiles(si j’ai bien compté) a la précédente étape;t’es pas très loin, accroche toi.
    En attendant fêtez bien ça,…on attend,on attend,les photos à cette occase,ambiance libanaise bien sur.
    Un fervent supporter.
    Ici, ils ont accrocher des guirlandes dans tous les recoins,de peur qu’ oublie d’acheter des cadeaux pour Noël, et chez vous les guirlandes…vous en mettez a vos vélos?…
    J’imagine que vous nous prévoyez quelque de bien pour la Noël et le nouvel An.. ou serez vous? moi,je vous imagine…chuttt.

  19. sophie 8 décembre

    je n’ai pas oublié, mais pas d’internet sous la main hier, JOYEUX ANNIVERSAIRE Loulou!!
    gros bisous

  20. Dam 8 décembre

    Happy Birthday Loulou, en ton honneur aujourd’hui on va composer une petite chanson et l’accompagner au rythme du djembé, on n’a pas de colline bretonne sous la main pour l’ambiance, donc on espere que le salon t’ira.
    Bisous to you both and see you soon
    steph and Dam

  21. thulan 9 décembre

    avec un peu de retard, je te souhaite un joyeux annif, loulou!! Moi aussi, je vous suis pas à pas, et merci à vous 2 de nous envoyer ces belles images.
    bisous

  22. titi 9 décembre

    Salut la team de la pédale,
    bon, avec un peu de retard mais mieux vaut tard que jamais … Bon anniversaire grand Loulou, ça va il te reste un quart de siècle encore, de quoi faire encore plein de grand tour de vélo……..
    Changeons de sujet, après quelque mois passé tous les deux ensemble, sous la douche, dans la tente, dans la mer, sur le vélo ; est- ce que la gente féminine vous attire toujours ou vous allez préférer les odeurs viriles du Mâle ??????
    Bisous de la petite famille

  23. JULIE ET GUILLAUME 10 décembre

    Coucou!

    ça donne envie tout ça, toutes ces belles images…. Profites en bien…. Et bon anniversaire! gros bisous
    DEDE ET JUJU

  24. Juliette 12 décembre

    Bonjour,

    je me sens assez gêné de répondre sans vous connaitre mais j’ai entendu parler du concours alors je m’y suis precipite parce que … oui, j’ai entendu parle de ces 2 pédales ouhouhou! Comme vous voyez j’ai pour qualité, entre autre, de rigoler aux blagues nulles, ce qui peut être un atout dans la situation. J’adore les poils puisque moi même je les collectionne, étant d’origine portugaise oriente féministe je ne me rase pas par revendication (moustache y compris). je n’ai pas d’accent car j’ai passe ma vie a Paris ou j’adore faire du vélo: j’ai ma carte Velib. J’aime les odeurs et je vais souvent a l’abattoir avant de sortir le samedi pour me parfumer. Mais ensuite, je rentre parce que je n’ai pas d’amis avec qui sortir. Je ne parle pas t’en que j’ai la bouche pleine et j’aime bien avoir la bouche pleine de gateries, il faut que j’entretienne mes 150kg. Mais c’est pas genant pour me mettre sur le porte bagage car avec mes jambons sur le cotes ca fait garde-boue. Voila, je suis pres a tout faire a tout supporter parce que … je suis tres moche et je peux donc me taper que des mecs qui puent, ne savent pas parler et n’ont pas de voiture.

    bisous les cycleux

Laisser un commentaire

Petit tour à New York |
Au pays des mangakas |
Voyage au bout du monde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une Belle Villa en Corse po...
| En route pour le Cambodge
| adelineetbenoitsandiego2