Alexandrie

On est parti de bon matin, quittant le Caire plein d’entrain, a bicycletteu. On suit un bras du Nil, l’une des plus vieille voie de circulation, et on se perd presque pas, un peu quand meme dans les chemins de sable impraticables ou l’on pousse pendant 1 ou 2 heures, en chapardant des clementines delicieusement juteuses et sucrees. Que de gens sympas, on nous offre des thes, des moments agreables… Puis on retrouve la route, ses klaxons alienants, le plat pays, vegetation tropicale, palmiers, manguiers – vides helas – agrumes, pechers, vigne, champs de feves evidemment - on en mange a chaque repas -  pour camper, comme au premier soir du voyage, aupres d’une ecluse.

Lever pour rouler, comme toujours, face au vent. On suit notre fidele canal, quand Ahmed nous arrete : on allait se perdre, il nous improvise un plan en arabe, plus pratique pour demander notre chemin, nous offre le the, et le repas. On n’ose pas trop, on picore 2/3 concombres et falafels, pour s’offrir un festin un peu plus loin, toujours entoure de gens sympas, souriants et curieux, parfois penibles mais pas cette fois-ci : on mange sans etre bouscule.

Puis on roule, toujours. Pas vite, vent oblige. Quelques villes envahies de rick-show plus ou moins decores, tunnes, et mal pilotes ! Puis vient la pluie, elle ne dure pas mais trempe tout : ou camper, la boue a envahit l’espace ? La route trop frequentee nous saoule, on prend un chemin-patinoire au coucher du soleil, « On peut camper la ? » La reponse est claire, claquement de langue sur le palais : NON. La nuit tombe, on retrouve une route calme, un repas et un sahlab – verre de lait epaissit parfume a la vanille, coco, arachide, un dessert fabuleux. On n’est plus qu’a 50 km de la ville chere a Clo-clo : allons voir si les sirenes y chantent encore la meme melodie. On roule, on se perd pas trop, on echoue dans un hotel : le temps d’une douche (Chaude !) pour virer nos kilos de crepis boueux, et bonne annee ! Quelques petards animent la ville ou l’on s’endort, epuise par notre plus longue etape.

Depuis, on erre dans la ville decrepite, a velo, a pied, de port en port, de bureau en bureau, de gens gentils pas au courant a gens moins gentils forcement un peu plus au courant, pour petit a petit accepter l’evidence : ce sera pas un beau voyage sans avion, on doit accepter d’abandonner la noblesse de nos vaisseaux a pedales ou des quelques navires deja empruntes pour suvoler dans tous les sens du terme 3 vastes pays. Un grand bond en avant. La fin d’un reve. On va repartir au Caire en train, d’ou on volera vers Casablanca. Vivement un bon couscous pour nous faire oublier l’interlude !

Pour tuer le temps, la recherche de l’amphitheatre romain se revele plus infructueuse que celle de la magnifique nouvelle bibliotheque, bel ouvrage moderne en volume et lumiere ou l’on glande a la lecture de magasines francais ininterressants au possible. Quelques belles surprises se cachent entre les batisses plus ou moins lepreuses, eglises orthodoxes et mosquees, sourires et regards, repas et nuit quasi-offert pour des journees a moindre cout.

Un grand merci pour les mails et commentaires, bonne annee a tous, c’est d’epoque, portez-vous bien et attendez-vous au pire : on risque de repasser dans vos salons plus tot que prevu… Qui vient nous rejoindre au Maroc ? En Espagne ?



9 commentaires

  1. Mélo 4 janvier

    A quand l’over-dose de thé???!
    Bonne année les écolos contrariés!
    Mélo

  2. Yanou 4 janvier

    Et surtout bonne santé… c’est la chose la plus important pour moi avant.. toi mon amour !!!
    (tu te reconnaitra mon canard)

  3. Carine 6 janvier

    Salut et bonne année à vous deux
    MAnu, puisque tu auras plus de temps si tu pouvais me ramener du kohl au maroc et mes campers en Espagne ce serait bien sympa.
    Ah , maman a paumé sa gourmette en argent et petites pierres bleues de Chefchaouen; pareil si tu as le temps…
    Allé soyez positif: c’est super chouette le Maroc et l’Espagne, vous allez avoir plein de temps pour traîner par là et visiter tous les ptits coins…
    Biz biz
    Carine

  4. nanou 6 janvier

    Hey ho où sont les photos? Et oui à force de vous lire on devient exigent. Il y en aura sans doute plus tard. C’est pas grave on imagine quand même et c’est super aussi. Profitez bien de aventure et même si ça sent un peu la faim d’autres projets viendront sans doute ponctuer votre soif de découverte. ET puis il faut penser à l’écriture du bouquin !!! si vous avez besoin d’un agent, j’ai un peu de temps à vous consacrer!!!
    bisous

  5. DéGé 6 janvier

    Youpi,elle est arrivée la neige,elle a tendu son blanc manteau.On va râteler le chariot que le père Noël nous a laissé dans la remise…et on part à votre avance,les rois Mages.Oui?…on fait le plein de fourrage,pour les rennes,pas d’imprudence,on rebrousse chemin à la première difficulté…
    Si je comprend bien, vous allez emprunter les routes désertées par le Dakar,ça va leur faire un choc,quand ils vont vous voire débouler. Continuez à nous raconter votre belle aventure.
    On vous embrasse, pas aussi chaleureusement que…mais quand même, très fort, sur les joues,au dessus des poils, la ou ça pique pas.

  6. Didine 7 janvier

    OOUUAAAIIISSSS!!!
    J’ai Gagné!!!
    Alors ; didine, 63 imp georges brassens, 3 mares, 97430 le tampon.
    Bisous sur vos fesses musclées, courage, à très vite!!

  7. MARYSE (la verdière) 8 janvier

    des tas de smacs à notre petit emmanuel pour cette année 2009. c’est avec un grand plaisir que je suis votre parcours. merci pour toutes ces belles photos. je suis fan, fan, fan…
    t’embrasse très très fort,

    baci baci baci

    maryse

  8. Bouyer Evelyne et Paul 9 janvier

    Bonjour et bonne année à tous les 2. J’espère que vous aves passé de bonnes fêtes, malgré l’éloignement.
    Le Noël Sourice a réuni une trentaine de personnes chez nous à Toutlemonde. Nous avions le plaisir de recevoir Olivier, Carole et les enfants. Nous avions également les 3 enfants Charon (un peu frigorifiés) pour le plus grand plaisir de mamie et de toute la famille.Comme d’habitude, tout s’est bien passé.
    Pour le 1er janvier, nous étions en Bourgogne chez des amis.
    Nous avons eu un mail de Catherine et Martial pour les voeux. Dans les nouvelles de la famille, Tiphaine rentre à l’école d’infirmières de Tours.
    Je suis aujourd’hui vendredi à la maison car j’ai la grippe avec une forte fièvre. La température en ce moment est de -6° à -10°, ce doit être très différent pour vous.
    La sortie d’Egypte à l’air compliquée. Les problèmes politiques (et historiques)ne vous permettent pas de continuer par les terres. Le bateau avec un arrêt dans certaines ïles (La Crête, Malte ou les autres……)seraient des pauses sans doute pas mal non plus.
    Nous vous souhaitons une bonne continuation de voyage.
    Avec les Filles nous vous souhaitons encore une fois une bonne année 2009.
    Evelyne et Paul

  9. julis 10 janvier

    Feliz nuevo ano los amigos!
    Boudiou que d’aventure, j’avais pris des vacances de lecture de votre blog au mexique et dis donc c’est que c’est long a lire quand on a raté qq épisodes… mais comme on dit plus c’est long plus c’est… long.
    Alors, vous voulez déja rentrer chez vos mamans? Yen a qui vont etre contentes. Faudrait pas en demander trop non plus presque 6 mois de voyage ça fait un bout, le temps de vérifier que loulou est définitivement imberbe. Et puis, il y a l’économie qui vous attend pour la relancer et la natalité qui est en baisse depuis que vous etes partis. Bref, vous avez encore du boulot. Bon, vous avez pas réussit a résoudre le conflit israélo-palestiniens mais je pense que vous avez fait de votre mieux. Et puis, ya le tour de france qui commence bientot alors il faudrait penser a s’entrainer un peu pour ça aussi. In fine, je dirais qu’a priori je serais content de vous revoir et qu’a posteriori je vous souhaite un bonne pédale.Inch allahlala.

Laisser un commentaire

Petit tour à New York |
Au pays des mangakas |
Voyage au bout du monde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Une Belle Villa en Corse po...
| En route pour le Cambodge
| adelineetbenoitsandiego2